Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

COORDONNEES


EPB / CFA DES METIERS DE LA VIANDE
37 BOULEVARD SOULT
75012 PARIS
01 43 45 23 72
FAX : 01 43 43 93 88

 NOUS RENCONTRER NOUS RENCONTRER

Rechercher

Vous inscrire au CFA

Prise de contact téléphonique

Entretien avec le Développeur du CFA

Remise du dossier d'inscription avec le Contrat d'Apprentissage

Agenda

2 mai-27 juin : sessions de CAP ( épreuves pratiques)

8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 10:40

Hier soir, deux groupes d'apprentis du CFA ont participé au dispositif Apprentiscènes qui met les apprentis en mode artiste.

Harry, Victor, Benjamin, Emilien et Arsène, apprentis en BP 3 et Jason, Jérémy, Jason et Anthony, apprentis en BP2/3 ont présenté une saynète sur le thème de leur métier. C'est Florence BERNARD, formatrice/documentaliste qui a accompagné les deux groupes en tant que relais.

Arsène, Emilien, Harry et Victor en répétition

Arsène, Emilien, Harry et Victor en répétition

Jason, Jérémy et Jason en répétition ( source artice l'Etudiant)

Jason, Jérémy et Jason en répétition ( source artice l'Etudiant)

A l'issue de la soirée, le jury a délibéré pour choisir parmi les 15 groupes les 3 finalistes. La tâche n'a pas dû être facile tant les jeunes ont démontré de qualités artistiques.

Les apprentis bouchers seront bien présents ce soir. C'est le groupe des BP3 sous la houlette du metteur en scène Marc Michel GEORGES qui représentera le CFA.

Souhaitons leur bonne chance !

Bravo à Jérémy, Jason, Anthony et Jason pour la belle image qu'ils ont donnée !

voir l'article de  l'Etudiant  :

http://www.letudiant.fr/alternance/apprentiscenes-2016-les-apprentis-bouchers-grillent-les-planches.html

ApprentiScenes 2016 : En route vers la finale
Published by Nathalie GOMEZ
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 17:26

Mercredi 30 mars  Auchan a organisé le concours pour désigner les meilleurs apprentis dans les métiers de bouche.

A cette occasion, deux de nos apprentis, Mamadou Lamine CISSOKHO, apprenti en CAP 2 C2 (magasin de Cergy) et Lucas PEREZ PEREZ, apprenti en CAP 2 B (magasin de Plaisir) ont brillament particpé et obtenu la 2ème et 3ème place.

Bravo à nos deux participants !

Les gagnants avec Philippe ETCHEBEST

Les gagnants avec Philippe ETCHEBEST

Mamadou Lamine CISSOKHO et Philippe ETCHEBEST

Mamadou Lamine CISSOKHO et Philippe ETCHEBEST

Published by Nathalie GOMEZ
commenter cet article
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 11:49

INFORMATION IMPORTANTE :

CAP BOUCHER

Les convocations pour l'épreuve d'histoire et géographie ont été envoyées à chaque candidat au domicile. Si cela n'était pas le cas, veuillez m'en informer très rapidement.

Les convocations d'EPS seront remises en mains propres aux apprentis lors de leur semaine de présence au CFA.

Published by Nathalie GOMEZ
commenter cet article
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 17:20

Dans le cadre du dispositf mobilité financé pour partie par la région Ile de France, les apprentis de BP1 accompagnés des formateurs Daniel  RYCKOORT et Pascal PICHON sont partis ce matin à destination de Rosenheim, près de Munich.

Le séjour a pour objectif de découvrir la filière viande de la Bavière en visitant un abattoir, des élévages et des entreprises. Depuis plusieurs années, un partenariat est noué avec le lycée des Métiers de Rosenheim et nos apprentis pourront s'initier à la préparation de boudin. Le séjour a une vocation culturelle avec notamment la visite du camp de concentration de Dachau.

 

Après un voyage plein de péripéties ( de la neige, des manifestants sur les voies), le groupe est arrivé à destination de Munich.

Séjour en Bavière
Published by Nathalie GOMEZ
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 10:29

Ce mois de janvier 2016, trois classes (1ère année de CAP et 1ère année du Brevet professionnel en 3 ans) ont pu aller voir un film italien, Mamma Roma, dans le cadre du dispositif régional « Apprentis au cinéma ». Ce film, réalisé par Pier Paolo Pasolini en 1962 en Italie, a été très peu apprécié par les apprentis. Certains se sont vraiment ennuyés devant ce film, tout simplement parce qu’il était en noir et blanc, en version originale sous-titrée en français. D’autres l’ont trouvé trop long en termes de temps, peu habitués à regarder des films où la temporalité est différemment travaillée par rapport aux films « d’aujourd’hui » où le scénario prend de la vitesse. Quelques apprentis ont d’ailleurs cherché à comprendre pourquoi ils n’avaient pas aimé ce film : le fait qu’il soit en noir et blanc ; parce qu’il était sous-titré ; car il « traînait en longueur » ? Certains apprentis ont pourtant très bien compris le film, saisissant quelques subtilités. Cette intéressante réflexion, entre autres, ont amené les apprentis à poser une question : pourquoi être allé voir ce film ? Cette œuvre de Pier Paolo Pasolini a été choisie pour leur permettre de voir quelque chose de nouveau, de peu habituel, que les apprentis n’iraient pas voir d’eux-mêmes, nous ont-ils dit. Ils comprennent que le cinéma n’est pas que pur divertissement mais s’interrogent sur l’utilité de ce cinéma-là. Voir puis travailler sur ce film leur permet d’acquérir une culture générale spécifique, liée à ce monde du cinéma de plus en plus omniprésent dans notre société et cherchant à faire du chiffre auprès des générations habituées à « zapper », à avoir tout, tout de suite. 

Apprentis au cinéma
Published by Florence BERNARD
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 10:09

Tous les ans, les apprentis de deuxième année de CAP visitent le Mémorial de la Shoah, situé dans le 4ème arrondissement de Paris. Cette visite a pour but d'illustrer une page du programme du CAP mais également d'aborder la notion de devoir de Mémoire.

Cette année, c'est Jérémy SIBONY, formateur en histoire et géographie qui a accompagné les différentes sections lors des 5 visites organisées. Voici son compte rendu :

 

Apprentis de CAP R 2A

Apprentis de CAP R 2A

Parce que l’histoire n’est pas qu’une discipline scolaire, comme chaque année, des apprentis du CFA, ont visité le mémorial de la Shoah. Années après années demeure le travail de la mémoire, celui qui établit un lien entre de jeunes apprentis en 2015  et les victimes de la barbarie nazie.  Parce que l’actualité est toujours un écho de l’histoire, que les tragédies passées interrogent les nouvelles générations, la visite au mémorial est une évidence pour le CFA.

Ces jeunes, en deuxième année d’alternance, ne sont pas restés des spectateurs passifs. Questions, interrogations, réflexions : grâce aux guides du mémorial, les jeunes tentaient de comprendre comment, au seul motif de leur religion, on extermina des millions de juifs, seulement coupables d’être nés. Les apprentis mesurant alors comment une société moderne, pas si éloignée de la leur, peut accoucher d’un génocide.

 

Visite au Mémorial de la Shoah

Appréhender l’indicible, affronter le rôle que joua la France dans la shoah, s’apercevoir que derrière les noms inscrits sur le mur des déportés, il y avait des individus, parfois de leur âge ou de celui de leur proche.

Apprentis bouchers étant entrés dans la vie active, c’est en tant que citoyens responsables que les jeunes furent à l’écoute des leçons du passé. Respectueux du lieu, conscient de leurs devoirs, les apprentis ont su prendre la mesure d’une notion, si importante dans leur métier : la transmission.

Published by Nathalie GOMEZ
commenter cet article
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 12:03

Le personnel de l' EPB vous souhaite une Bonne et Heureuse Année 2016 !

Meilleurs vœux pour 2016
Published by Nathalie GOMEZ
commenter cet article
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 12:06

Le 6 décembre dernier s’est déroulé le 6ème concours de vitrines de boucherie pour des apprentis lors du Festival du Boeuf à Charolles.

Deux de nos jeunes ont participé : Quentin LEGEAY, apprenti chez M. COUTANCEAU à Issy-les-Moulineaux et Clément LECORDIER, apprenti chez M. BEAUDOIRE à Sceaux. Ils étaient accompagnés par Claude ANTHIERENS, président de l’EPB et Patrick PAULMIER, formateur technique.

 

Concours du Festival du boeuf de Charolles
Concours du Festival du boeuf de Charolles

La profession était représentée par les Présidents national, régional et départemental du Syndicat de la boucherie ainsi que l’interprofession bovine, mais aussi par Romain LEBOEUF, Meilleur Ouvrier de France 2015, boucher à Paris.

14 autres CFA ont participé :

Le CFA d’ARDECHE MERIDIONALE (07), AMBERIEUX (01), ANNONAY (07), LONGVIC (21), BOURGOIN JALLIEU (38), MARZY (58), DARDILLY (69), MERCUREY (71), GROIZY (74), AUXERRE (89), BELFORT (90) et 3 centres de SUISSE

Durant 4 heures, les jeunes ont œuvré pour présenter une vitrine avec diverses pièces telles qu’une côte de bœuf, un rosbif ou une queue de bœuf.

Les techniques évaluées ont porté sur le désossage, le parage, l’épluchage mais également la décoration.

 

Concours du Festival du boeuf de Charolles

Nos jeunes n’ont pas démérité et ont présenté une vitrine sur le thème de Paris.

Nous pouvons les féliciter pour la 3ème place obtenue à l’issue de cette première participation au concours.

Concours du Festival du boeuf de Charolles
Published by Nathalie GOMEZ
commenter cet article
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 17:25

Souhaitons bonne chance à

Clément LECORDIER et Quentin LEGEAY (CAP R 2B) qui participent au 6ème concours de vitrines de boucherie lors du festival du bœuf à Charolles (71) samedi 5 et dimanche 6 décembre 2015.

 

Concours de vitrines de boucherie à Charolles (71)
Published by Nathalie GOMEZ
commenter cet article
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 15:06

Nous avions rendez-vous ce mercredi devant l’EPB à 6 h 15, pour un départ à 6 h 30, nous étions accompagnés de trois formateurs, M. Ryckoort, M. Pichon, M. Robin.

Dès notre arrivée, les formateurs nous ont distribué des blouses et des calots jetables, hygiène oblige.

Nous avons débuté la visite par le pavillon de la triperie, où nous avions rendez-vous avec M. Echalier, le responsable du pavillon des viandes. Il nous a expliqué le fonctionnement, les charges de travail, les horaires d’une journée de travail à Rungis, puis nous avons visité le pavillon de la viande.

Tout d’abord nous avons rencontré le président de notre école, puis ensuite nous avons pu observer différentes carcasses et coupes de gros sur toutes les espèces.

Chez chaque grossiste, il y a une salle où les quartiers sont exposés à la vente, une salle de découpe et un quai de chargement. Nous nous sommes arrêtés au stand EURODIS, un grossiste. Nous étions en train d’observer les différentes carcasses, puis un monsieur est venu à notre rencontre, c’était le PDG du site, M. Fauchére. Après les présentations, il a pris le temps de nous expliquer le fonctionnement au niveau de la traçabilité et des achats. Chaque stand est relié à la caisse centrale où le boucher pourra régler la totalité de ses achats.

Ensuite, il nous a présenté M. Gauthier le président de SOBEVAL, M. Gauthier nous a expliqué ce qu’il faisait, éleveur, abatteur et grossiste. En effet ce monsieur fait de l’élevage, il est spécialisé dans l’élevage de veaux sous la mère, et il possède son propre abattoir.

M. Fauchére et M Gauthier nous ont montré des veaux de concours qui avaient été élevés chez M. Gauthier. Il nous a expliqué comment on arrivait à obtenir une viande de qualité comme celle-ci. Il a insisté sur l’heure des tétées, les veaux doivent être nourris à des heures régulières, il nous a expliqué que les clés de la réussite, que ce soit pour l’élevage des veaux, où dans notre métier, et même dans n’importe quel métier, c’était « passion et rigueur ».

Les veaux présentés étaient issus du Lot, de Corrèze et de Dordogne, là où l’on produit les meilleurs veaux d’après M. Gauthier. Le prix de vente était de 12 à 13 euros le kilo.

M. Gauthier nous a également, donné un petit cours sur la carcasse, et comment on devait la travailler,  qu’il fallait toujours respecter le produit que l’on travail.

Ensuite M. Fauchére nous a montré comment reconnaitre un mâle d’une femelle sur les carcasses de bovins, comment on pouvait apprécier l’âge de l’animal, enfin toutes les astuces pour acheter de la bonne viande lorsque l’on sera boucher.

Pour clôturer la visite, nous sommes allés à la corpo, où certains en ont profité pour acheter des couteaux et autres, puis nous sommes allés nous restaurer au st Hubert, un café sur la place de l’Aubrac, entre le pavillon de la viande et de la triperie.

 

 

 

Avec Monsieur Eschalier qui a eu la gentillesse de nous accueillir.

Avec Monsieur Eschalier qui a eu la gentillesse de nous accueillir.

Published by Daniel RYCKOORT
commenter cet article

Nos formations

 

Alternance : une semaine de CFA à 35 heures de formation et 2 semaines en entreprise.

Les formations de niveau V :

CAP BOUCHER CAP BOUCHER

CAP BOUCHER RENFORCE CAP BOUCHER RENFORCE

CAP BOUCHER RENFORCE EN UN AN CAP BOUCHER RENFORCE EN UN AN

 

 

   Les formations de niveau IV :

  BREVET PROFESSIONNEL EN DEUX ANS BREVET PROFESSIONNEL EN DEUX ANS

BREVET PROFESSIONNEL EN 3 ANS BREVET PROFESSIONNEL EN 3 ANS

Travaux collectifs

Avatar : Durant les séances d'EOM, les apprentis ont rélaisé avec leur formateur M. CHOUCROUN des travaux sur le film Avatar, dont voici quelques extraits :

AVATAR AVATAR

Comparaison entre le physique du Navi et l'Homme Comparaison entre le physique du Navi et l'Homme

L'Amazonie L'Amazonie

L'amazonie 2 L'amazonie 2

L'arbre sacré L'arbre sacré

La personnalité du colonel QUARITCH La personnalité du colonel QUARITCH

Le docteur Grace Augustine Le docteur Grace Augustine

Le héros d'avatar handicapé Le héros d'avatar handicapé

Les déséquilibres des forces Les déséquilibres des forces